Risque routier et téléphone au volant : de nouvelles règles à connaître !

// Textes nouveaux
04 juin 2020

Attention : perdre son permis parce qu'on téléphone au volant est désormais possible depuis la parution du décret n° 2020-605 du 18 mai 2020 portant diverses dispositions en matière de sécurité routière, entré en vigueur depuis le 22 mai dernier.

Ce décret met en œuvre les mesures décidées lors du comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018 destinées à lutter contre l’insécurité routière. Notons entre autres mesures la suppression de l’obligation de détenir un éthylotest dans son véhicule et la définition de la liste des infractions qui, commises simultanément à l’infraction d’usage du téléphone tenu en main, permettront de retenir puis de suspendre le permis de conduire de l’intéressé.

Le permis de conduire d’un automobiliste peut donc désormais lui être retiré s’il téléphone au volant et commet au même moment une autre infraction. La liste des infractions qui mènent à cette rétention est conséquente : 

  • non-respect des règles de conduite (non utilisation du clignotant par exemple) 
  • non-respect des distances de sécurité 
  • franchissement/chevauchement des lignes continues et des lignes délimitant les bandes d’arrêt d’urgence
  • non-respect des feux de signalisation 
  • non-respect des règles de dépassement (dépassement par la droite par exemple).
  • non-respect de la signalisation imposant l'arrêt ou le céder le passage 
  • non-respect de la priorité de passage à l'égard des piétons 
  • non-respect des vitesses