Covid-19 : adaptations des mesures du Plan National Canicule

// Textes nouveaux
02 juil 2020

Une instruction interministérielle du 29 mai 2020 précise les adaptations des mesures du Plan National Canicule à mettre en œuvre dans le contexte d’épidémie de Covid-19.
En effet, la France pourrait se retrouver cet été soumise simultanément à une circulation active du virus SARS-CoV-2 et à des vagues de chaleur. Dans ce contexte, il est nécessaire de rappeler la gravité sanitaire en termes de morbi-mortalité des épisodes de canicule, qui ne doivent pas être minorés en raison de la situation épidémique actuelle : en période d’épidémie de Covid-19, les recommandations de prévention vis-à-vis de la chaleur continuent à s’appliquer.
En effet, comme l’a indiqué le Haut Conseil de Santé Publique dans son avis du 6 mai 2020, "il n’y a pas d’incompatibilité entre les mesures barrières recommandées pour la maitrise de la diffusion du virus et les actions recommandées dans le plan national canicule. Aucune ne peut être invalidée."
Certaines cependant doivent être adaptées du fait du contexte Covid-19 ». Il s’agit notamment des mesures relatives à la ventilation et la climatisation.

Les mesures de gestion indiquées dans l'instruction sont complémentaires des règles d’hygiène et de prévention de la transmission du Covid-19, notamment la distanciation physique, l’hygiène des mains, le port d’un masque grand public.
Par ailleurs, certaines dispositions mises en œuvre dans le cadre de la gestion du Covid-19 peuvent venir en appui en période de vagues de chaleur : aides aux personnes vulnérables, renforcement des secteurs de l’offre de soins, etc.