Risques sanitaires des sapeurs-pompiers : rapport de l'ANSES

// Actualités
19 nov 2019

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) vient de publier un rapport sur les risques sanitaires des sapeurs-pompiers liés à leur expositions professionnelles 

Au quotidien, les pompiers sont exposés à une multitude de facteurs de risque : exposition à des substances chimiques généralement issues des produits de combustion lors des feux, à des agents biologiques ou encore physiques. Ils sont également confrontés à des contraintes organisationnelles, comme le travail en horaires décalés, et psychosociales, incluant une exposition aux violences. 
L’Anses a dressé un état des lieux sur la question des risques sanitaires liés à leurs activités et elle fait le point sur les mesures de prévention. L’Agence souligne l’intérêt de centraliser les données de surveillance de santé et de poursuivre le suivi médical des sapeurs-pompiers après la cessation de leur activité professionnelle afin d’améliorer les connaissances sur leur santé, leurs expositions et identifier les activités les plus à risques. Elle pointe par ailleurs la nécessité de mieux prendre en compte les risques chroniques encourus par les sapeurs-pompiers suite à une exposition pendant et après les interventions de lutte contre l’incendie.

Dans une approche de prévention globale des risques encourus par les pompiers, l’Anses a réalisé une synthèse des mesures de prévention préconisées dans les rapports issus de différents organismes de sécurité sanitaire au niveau national et international. Une consultation internationale et un ensemble d’auditions de parties prenantes, d’acteurs de santé et de la prévention chez les sapeurs-pompiers ont également été réalisées dans le cadre de ces travaux.