Rapport annuel sur l'état de la fonction publique : publication de l'édition 2018 par la DGFAP

// Actualités
04 Jan 2019

Le département des études, des statistiques et des systèmes d’information à la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) vient de publier l’édition 2018 du rapport annuel sur l’état de la fonction publique. Grâce à la communication de données chiffrées et d’analyses, ces travaux permettent à un public aussi large que possible de percevoir les enjeux et dynamiques de transformation en cours dans le domaine des ressources humaines au sein des trois versants de la fonction publique : Etat, territorial et hospitalier.
En somme, ce rapport rassemble sous forme de fiches ou de livrets pédagogiques, les informations concernant le recrutement, les concours, les carrières, la formation et, au sens large, tous les aspects du parcours professionnel des agents de la fonction publique.
Le titre 1 « Politiques et pratiques des ressources humaines » dresse le bilan des actions et politiques de RH mises en oeuvre par le Gouvernement et détaille les réformes que ce dernier souhaite mener dans le cadre du programme « Action publique 2022 ».
Le titre 2 « Faits et chiffres » offre dans sa première partie un panorama chiffré sur la situation des trois versants en matière d’emploi
public, de recrutements et de parcours professionnels, de rémunérations, de durée et de conditions de travail ainsi que de politique sociale.

 

Une synthèse "Fonction Publique - chiffres clés" est également publiée. Sur le thème des conditions de travail, on y retrouve pages 16 à 18 des informations concernant :
1) La répartition des jours d’arrêt pour raison de santé selon le motif et la durée dans les ministères en 2012,
2) La part des agents exposés à des contraintes de rythme ou d’intensité du travail en 2016,
3) L'organisation du temps de travail en 2016 (en %).

On y apprend par exemple que 36,7 % des agents des trois versants de la fonction publique travaillent le dimanche (même occasionnellement) et 16,8 % la nuit (entre minuit et 5 heures, même occasionnellement).